French Language Blog
Menu
Search

Le recyclage (reading practice) Posted by on Mar 18, 2022 in Language

Le recyclage 

Depuis 1950, l’homme a fabriqué 8,3 milliards de tonnes de plastiques

Si la quantité exacte est quasiment impossible à déterminer, ils ont cependant estimé que 8 millions de tonnes de ces détritus avaient été rejetées dans les mers durant la seule année 2010. Cette pollution marine est la plus inquiétante. Au total, plus de 660 espèces de poissons, crustacés et mammifères pourraient être menacées par une ingestion de débris, ainsi que la moitié des oiseaux marins. En mars 2012, 17 kilos de déchets ont ainsi été retrouvés dans l’estomac d’un cachalot échoué sur les plages d’Andalousie. La pollution frappe jusqu’aux endroits les plus reculés de la planète.

Les îles les plus éloignées, comme celle d’Henderson, dans le Pacifique Sud, aux plus hauts sommets de la planète. En avril, une mission de nettoyage a récupéré sur l’Everest plus de cinq tonnes de déchets, en majeure partie plastiques. Au fond de l’eau comme sur terre, une seule solution pour éviter qu’ils ne se retrouvent en pleine nature : les recycler.

Depuis 1980, 600 millions de tonnes de plastiques l’ont été, soit 9 % de la production totale. Avant, le taux de recyclage était négligeable. Aujourd’hui, l’Europe (30 %) et la Chine (25 %) sont les meilleurs élèves, capables de procurer une deuxième vie à ce matériau ; aux Etats‑Unis, le taux de recyclage ne dépasse pas 9 %. « Les matières plastiques sont délicates à retraiter car elles sont souvent mélangées, explique Yvan Chalamet, enseignant‑chercheur à l’université de Saint‑Etienne en ingénierie des matériaux polymères. Les recycler telles quelles détruit leurs propriétés mécaniques, il faut donc séparer les matières pour avoir un gisement le plus pur possible. » Ce qui sera impossible, par exemple, pour un film plastique qui comporte plusieurs couches différentes. Pour ce genre d’éléments, la seule solution reste alors l’incinération. Pour les auteurs de l’étude, il est impératif de réduire cette invasion ingérable au strict minimum.

« Du plastique que l’on ne fabrique pas, c’est autant que l’on n’aura pas besoin de recycler, résume Roland Geyer. Je conseille aux consommateurs d’acheter des produits en matière déjà réutilisée, afin d’éviter une production supplémentaire inutile. C’est plus efficace que d’essayer de retraiter. » Au rythme actuel, il faudra faire face à plus de 25 milliards de tonnes de plastiques en 2050, soit trois fois plus qu’aujourd’hui, selon les chercheurs américains. « Les projections sont cependant très aléatoires, tempère Yvan Chalamet. Il suffit parfois que des réglementations changent pour que des pans entiers de ce secteur soient éliminés. » La volonté politique peut modifier la donne : ainsi la France a‑t‑elle décidé de bannir les sacs en plastique aux caisses des supermarchés en 2016. Une source de déchets qui représentait plus de 80 000 tonnes par an en France.

 

______________________________

Want more lessons like this? Sign up for a free two week trial and start learning French online with Transparent Language Online, or see if your library offers subscriptions for free!

 

Keep learning French with us!

Build vocabulary, practice pronunciation, and more with Transparent Language Online. Available anytime, anywhere, on any device.

Try it Free Find it at your Library
Share this:
Pin it

About the Author: Bridgette

Just your average Irish-American Italo-Francophone. Client Engagement for Transparent Language.


Leave a comment: